Corps et décors extrêmes

Quand les décors extrêmes de la dalle invitent à des pratiques insolites, où bornes, assises, rambardes, parois de verre, piliers, pentes, etc. sont objets de détournement.

Comment la mobilité dans ces décors invitent certains corps à des prise de risque au seuil du danger.

 

f348792528Photo O. Germon

f492263288Photo G. Chelkoff : la rupture routière offre une expérience inédite des talus bétonnés.

Ces pratiques dépassent largement le seuil d’un usage “normal” des lieux, et sont souvent mises en oeuvre en groupe.

 

 



Citer ce billet
Pascaline Thiolliere (2013, 10 septembre). Corps et décors extrêmes. AMBIANCES EN MOUVEMENT. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qpos

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search