Jeux de seuils

Les joueurs de boules regardés par des passants sur la jetée

Les joueurs de boules regardés par des passants sur la jetée

Différentes situations entre le dessus et le dessous de la jetée. Le dessous de la jetée est utilisé entre midi et deux par les “joueurs” (terrain de boules, jeu de bois).

A l’homogénéité apparente de l’expérience spatiale se superposent les marqueurs sonores des lieux qui en structurent l’expérience dynamique : sons des pas sur le sol en bois de la jetée, l’escalier métallique tonitruant lorsqu’il est emprunté par les passants, les voix des joueurs en contrebas et les chocs entre les pièces du jeu,…Puis en se déplaçant un peu plus vers le cimetière, un calme prend place et offre un retrait auditif par rapport à tout le milieu alentour.



Citer ce billet
Grégoire Chelkoff (2013, 22 octobre). Jeux de seuils. AMBIANCES EN MOUVEMENT. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qpp2

Grégoire Chelkoff

Architecte DPLG, Docteur en Urbanisme et Aménagement Professeur (HDR) à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble, Responsable de recherches au CRESSON, UMR Ambiances 1563 Responsable scientifique du site "cartophonies.fr"

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search