Une jetée suspendue à La Défense

 

MAquette du site  : le cimetière cerné par les infrastructures
Maquette du site : le cimetière est cerné par les infrastructures au nord et à l’est, il est longé à distance par la jetée au sud. 

 

LDButteeVoirEtreVuLD_IMG_0704

La « jetée » est un espace linéaire de 450 mètres de long qui se termine de manière abrupte formant un balcon à 8 mètres au dessus du sol.

Le sol légèrement cintré renvoie le passant sur les côtés.

Cet « accessoire de connexion » est connecté d’un côté (vers l’Arche) mais pas de l’autre, se terminant dans le vide, il force au demi tour ou à la pause au seuil d’un paysage infini.

On peut analyser ce dispositif de différentes manières.

– Deux ambiances se superposent : dessus à la vue dégagée et dessous par les images des corps en mouvement aperçus à travers les interstices des sols de la passerelle (caillebotis métallique et plancher bois).

Dessus, le piéton perçoit le dessous de manière visuelle, la balustrade et les assises se tournent (du côté  le plus fréquenté) vers le jardin de Gilles Clément et plus loin en second plan vers le cimetière en contrebas masqué par les arbres.

La jetée surplombante

CLIQUER SUR LE LIEN POUR ECOUTER  LE DESSUS : LaDéfenseSurJetée1304215(13h)-0054

Dessous, les pas faisant vibrer le dispositif, les mouvements (roulements, impacts) et les voix qui se produisent au dessus transparaissent à l’oreille, créant un milieu à la fois à l’écart des foules et étrangement connecté.

CLIQUER SUR LE LIEN POUR ECOUTER  LE DESSOUS :  LaDéfenseSousJetée130421-0066

 

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *