Poble Nou : articulations dans la douceur des pentes

Les pentes qui aboutissent au sommet organisent des seuils de perception. En même temps que l’horizon apparaît progressivement à l’oeil du marcheur, l’environnement sonore devient d’un coup plus perméable en s’ouvrant au trafic routier le long du littoral, l’échelle de la perception, de l’environnement comme d’autrui, change, faisant passer rapidement d’une ambiance à une autre.

Ecoute du fragment sonore :

Vue de la montée vers l’horizon littoral :

DSCN2128

Descente vers la ville

DSCN2118

 

 

 


Grégoire Chelkoff

Architecte DPLG, Docteur en Urbanisme et Aménagement Professeur (HDR) à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble, Responsable de recherches au CRESSON, UMR Ambiances 1563 Responsable scientifique du site "cartophonies.fr"

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search