À propos

Ce carnet rend compte d’investigations des interactions entre espace et ambiance afin d’en tirer des éléments de connaissance et de conception architecturale et urbaine.

Au sein du CRESSON – Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble, UMR Ambiances architecturales et urbaines-,  nos recherches investissent les modalités sensibles relatives aux phénomènes lumineux, sonores, climatiques liées à l’expérience du mouvement dans l’espace habité contemporain.

En même temps que les matériaux tirés de l’observation empirique, les modalités de représentation (graphiques, videos, sonores) sont aussi interrogées. Comment transmettre des éléments de connaissance et de création  portant sur les matériaux sensibles et sociaux mis en jeu ?

Recherches de terrain axées sur des problématiques fondamentales, expérimentations à l’échelle du corps en mouvement, modes et exercices pédagogiques sont  ici convoqués pour alimenter ce blog.

Les thèmes développés plus particulièrement sont les suivants :

Seuils sensibles

Quels types de seuils spatiaux et temporels émergent dans les pratiques et les perceptions urbaines ? Montrer comment prennent forme et comment se sensibilisent et se jouent des « seuils » dans la ville, c’est interroger les modalités de leur constitution, le rôle des pratiques et des sensibilités, des temporalités d’usage et des normes d’accessibilité qui régissent les limites, les articulations et les possibilités de réserve dans une ville de plus en plus ouverte, transparente, mobile et fragmentée.

Echappement

Cette problématique d’investigation vise aussi à mieux comprendre comment répondre à la nécessité d’échapper à des milieux ambiants dominants, s’écarter d’un flux généralisé et d’une apparente fluidité et fortement « accessoirisée ». L’enjeu des expériences des interstices de la ville n’est ainsi pas des moindres dans le cadre d’une économie sensible des ambiances.

Régime sensible de mobilité

D’autre part, on explore les régimes sensibles de mobilité et de séjournement qui caractérisent certaines dispositions et pratiques de l’espace urbain contemporain. Ces régimes sensible de mobilité exprimeraient certaines relations aux situations et contextes en s’accordant aux milieux ambiants.

Paradoxes d’ambiances

On s’intéresse enfin aux paradoxes d’ambiance mis en jeu dans l’expérience de la ville contemporaine par la juxtaposition de fonctions et de pratiques à première vue hétérogènes. Ces situations paradoxales caractérisent en partie les cohabitations sensibles et sociales d’aujourd’hui susceptibles de générer des contradictions mais aussi des richesses.

 

Sources  :

L’axe de travail sur les seuils a été développé entre 2010 et 2014 par l’équipe de recherche  (G. Chelkoff, responsable scientifique -architecte, professeur ENSAG, chercheur CRESSON-,  avec O. Germon et P. Thiollière, alors doctorantes en architecture au laboratoire) dans  le cadre de la recherche ANR MUSE coordonnée par Rachel Thomas.

Le carnet a évolué à partir de ce premier travail pour aller vers un carnet d’échanges portant sur la description de qualités d’ambiances architecturales et urbaines à l’aide d’outils video, sonores ou graphiques et permettant d’établir des critères et des postures critiques comme des pistes de création.

Il permet de mettre en réseau des matériaux de recherche sur des terrains urbains et des dispositifs architecturaux et de tester des outils d’analyses et de représentations (son, vidéo, graphismes) en même temps que des contenus élaborés à partir d’études de sites afin de favoriser une interactivité sur des hypothèses de travail et de partager avec les équipes étrangères impliquées ou en contact et permettre des échanges scientifiques.

Les éléments vidéos ou sonores associés aux analyses et perspectives de travail dégagées sont reliés à des plateformes de diffusion web (vimeo ou you tube pour les vidéos), ainsi que le site cartophonies.fr que nous avons mis au point pour les références sonores et spatiales (voir le lien sur le carnet).

Ainsi ce carnet « résonne » des matériaux de la recherche architecturale et urbaine et des expérimentations que nous menons grâce à ces supports de sensibilisation. Les types de captation et d’expérimentation, le rôle et le traitement de ces éléments visuels et sonores pour la recherche et la conception sont aussi des objets de recherche.

 

Grégoire Chelkoff

Une réflexion sur « À propos »

  1. Merci Grégoire, Pascaline et Olivia pour ce carnet que je découvre
    Je trouve ça toujours génial de mettre à disposition des collègues les données de l’enquête; alors je vais aller regarder derechef vos vidéos
    Très belle initiative
    Anthony

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ARCHITECTURE, SEUILS SENSIBLES et MOBILITÉ

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search